Services sociaux abusif

Services sociaux abusif, partialité d'un magistrat avec les services de l'aide sociale à l'enfance

Contradiction lors de l’enquête de l’aide sociale à l’enfance du pas de calais

En novembre 2018, nous avons de façon officiel demandé la copie du dossier administratif de nos enfants “Confier” à l’aide sociale à l’enfance du pas de calais par décision de Monsieur Ahmed B juges des enfants.

Lors de la réception de se dossier nous avons pu y trouvé les rapports à destinations du magistrat, rapport fort enrichissant en soit je vais développé ses contradictions bien entendu je mettrais en ligne très prochainement l’intégralité du rapport.

Extrait de la note de l’aide sociale à l’enfance à destination de Monsieur Ahmed B juges des enfants

“Ce jeudi 5 Avril 2018, le directeur de l’école publique C D de G a alerté nos services quand à la dégradation majeure du comportement des enfants, Cl et C, et ce depuis environ 3 semaines.” Il évoque une absence de retenue, une montée en puissance des 2 enfants avec des passages à l’acte dangereux”.

“Il explique que “C se sauve en classe, court partout”. “Vendredi il a attrapé une crosse de hockey et aller frapper un autre élève”. “Il a également tapé sur les parties intimes d’une petite fille de sa classe lors de la récréation”. De même il s’en prend à des élèves de CP en les prenant par le cou et en faisant signe de les égorger””

“C pense que sa classe est contre lui et apparaît dans le déni de tout. Il a été rapporté à l’école “Qu’il réglé ses comptes dans la rue en s’en prenant à certains élèves. Des bagarres sont observé à l’école.”

“Cl tout comme son frère C fait des doigts d’honneur et tient des propos insultants tant envers les adultes que les élèves.”

Le personnel n’ose plus dire au parents que sa ne vas pas par crainte d’éventuelles représailles sur les enfants sans pouvoir en dire plus.

L’école déclare être à bout de souffle et ne pas savoir comment traiter la situation.

Pour elle ses enfants ont besoins de protections ….

Maintenant penchons nous sur les écrit du rectorat qui sont totalement contradictoire au vu du rapport de l’aide sociale à l’enfance du pas de calais

Le 3 Avril 2018 la rectrice par délégation écrit dans ses lignes (Pièces n° 4)

“Monsieur j’ai bien reçu votre courriel par lequel vous m’avez fait part des difficulté rencontré par vos enfants Cl et C scolarisé respectivement en classe de CE2 et CM1 à l’école C D à G . Par courrier de se jour je fait part de votre correspondance à Madame l’inspectrice de la circonscription de Calais 1 afin d’obtenir des précisions sur la situation que vous avez exposé.

Le 15 Mai 2018 la rectrice par délégation écrit dans sa réponse.

Monsieur je fais suite à votre courriel en date du 26 Mars 2018 et à ma correspondance du 3 Avril 2018 relatifs aux difficultés rencontré par vos enfants Cl et Co lorsqu’ils étaient scolarisé respectivement en classe de CE2 et CM1 à l’école Curie D à G .J’ai sollicité l’inspectrice de la circonscription de Calais 1 afin d’obtenir des précisions sur la situation que vous m’avez exposé. Il en ressort que le directeur de l’école vous a reçu afin d’évoquer les difficulté rencontré par vos enfants….. et aucun nouvel incident n’a été porté à ma connaissance. Les faits relèvent davantage de différents ponctuels entre les élèves.

Bien entendu nos pièces ont été refusé par le magistrat se dernier disant lors de sa pseudo audience “Tenez maitre je n’ai pas besoin des documents”

Nous pouvons voir dans les documents émanent du rectorat le contraire des affirmations venant de l’aide sociale à l’enfance du pas de calais

Bien entendu nous sommes des menteurs, j’ajouterai ultérieurement le rapport de l’aide sociale à l’enfance du pas de calais