Déroulements des faits

Tout commença le 10 Avril 2018, date qui restera gravé à jamais dans nos mémoire tant à nos enfants qu’à nous parents, se jours là aux alentours des 15h30 nous entendions frappé à notre portes, ma compagne alla ouvrir la portes et de suites des gendarmes insistais pour savoir ou je me trouvé une phrase que je retient se jours là “Monsieur est ou? Ou est monsieur?”

Ma compagne leurs indiqua donc qu’elle allait me cherché, mais elle n’a pas eu le temps car dans un fracas assourdissant la portes s’enfonça et une bonne dizaine de gendarmes du PSIG entra au sein de notre domicile. Je fus mis en joue par un gendarme qui étais armée du HK et un adjudant romain S s’asséya à mes coté pour m’annoncé qu’une ordonnance de placement provisoire fut ordonné par Ahmed B Juge pour enfants au tgi de boulogne sur mer.

Seul notre petite dernière fus présente au sein de notre domicile nos autres enfants étant à cette heure à l’école , les gendarmes ont tout fait pour nous poussé ma compagne et moi même au seins de notre cuisine afin que Charlotte M, et Estelle S rentre au seins de notre maison afin de nous prendre notre petite dernière, notre domicile étant équipé à cette époque de caméra IP la scène as donc été enregistré et sera publié au seins de se même blog pour faire voir la violence de cette irruption au sein de notre vie privée.

Une fois ses 2 braves dames parti de notre domicile un cordon de gendarmerie était toujours présent devant notre domicile, m’empêchant de faire quoi que se soit et face à se déploiement de force je ne pus rien faire, la brigade canine était présente, prêtes à lâché ses chiens, un de mes clients étant venu me rapporté une pièces qui venait de recevoir fut consigné dans l’impasse à coté de notre domicile. Il fallait se rendre à l’évidence les enfants étais parti et nous n’allons pas être là de les revoir, la date d’audience fut donné le lendemain nous allions passé en audience le 19 Avril 2018 par devant Ahmed B. Juges des enfants au tgi de Boulogne sur mer, nous savions que cette audience serait inutile car sa décision as étais prise bien avant notre rentré au sein de son cabinet, se dernier nous traitant de menteur n’acceptant pas nos pièces et ne respectant pas le débat contradictoire. Se gentil monsieur nous traitas de menteurs ma compagne et moi bonifiant et croyant que la sainte parole de l aide sociale à l’enfance.

Dans son cabinet il brandissait l’article de journal que la presse avait publié, car oui il l’a faite imprimé en grand format, la presse ayant fait un travail remarquable lors de la rédaction de son article se qui le gêna ainsi que les services sociaux, remarquez tout est bon dans se système pour démolir des familles et des parents.

http://www.nordlittoral.fr/80082/article/2018-04-14/six-enfants-retires-leurs-parents-sous-haute-protection-guines

Nous allons publié les rapports fait par les services de l’aide sociale à l’enfance (bien entendu sans mettre le nom de ses agents) mais aussi les jugements fait par Ahmed B juges pour enfants ou l’ont peut voir qu’il n’acte que les demandes des services sociaux à savoir l’aide sociale à l’enfance, –

Bien entendu les serveurs ou le site internet est installé sont basé en dehors de la CEE et en dehors de toutes pression car le journal ayant fait l’article de presse as subi des pressions et ne veut plus prendre part à la procédure.

mars 5, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *