Services sociaux abusif

Services sociaux abusif, partialité d'un magistrat avec les services de l'aide sociale à l'enfance

Ordonnance de placement provisoire (OPP) 21 Juin 2013

Le 21 Juin 2013 l’aide sociale du pas de calais à par une saisine direct du parquet mineurs, ordonné le placement de notre fille Cl alors âgée de 4 ans. Durant se placement et face aux magouille de ses services il a fallu batailler et ce afin d’avoir la délocalisation du dossier.

Voici se que contient cette saisine du parquet se 21 Juin 2013

* En effet cette petite est confiée à l’ASE depuis le 19 Juin 2013, à la demande des parents, sur les conseils du pédopsychiatre du CMP qui préconisait un éloignement immédiat de Clara pour risque de passage à l’acte violent de son père sur elle.

* au titre de la protection de l’enfance, un retour de la petite au domicile est inenvisageable compte tenue du grave et intense mal être de la pette actuellement en danger réel, confirmer par les propos du père à l’égard de Clara : il dit ne plus la supporter, qu’elle fait honte à la famille et qu’il risque de passer à l’acte.

Le Parquet mineurs à donc validé la demande des services de l’aide sociale à l’enfance du pas de calais en ordonnant le placement provisoire à l’aide sociale à l’enfance du pas de calais..

En 2017 une assistante socio éducative indique dans un rapport un passage fort intéressant car l’aide sociale à l’enfance avait donc induit la justice en erreur, bien entendu en 2015 une plainte avait été déposé mais n’a jamais eu de suite..

Maintenant voici le documents réalisé en 2017 et qui affirme le vrai motif du placement en 2013 car oui j’oublier avoir une grande bouche leurs fait peurs

Il y a donc plusieurs versions les 2 dernières sont donc vrai